Médias MCTL


 
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une loi contre les crédits revolving

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Une loi contre les crédits revolving   Ven 12 Déc - 9:30

UNE LOI CONTRE LES CREDITS REVOLVING

Dans un entretien publié jeudi 11 décembre dans le quotidien Aujourd'hui en France-Le Parisien, peu avant une conférence de presse prévue dans la journée sur le sujet, la ministre de l'économie annonce le dépôt d'un projet de loi, "au plus tard au premier trimestre 2009", pour améliorer les conditions d'attribution du crédit à la consommation, également appelé crédit "renouvelable" ou "revolving" qui se présente comme une réserve d'argent permanente, se renouvelant au fil des remboursements, avec des taux d'intérêt très élevés, pouvant dépasser les 20 %.

Selon un rapport, commandé par Christine Lagarde qui doit être rendu public jeudi et dont Le Parisien et Les Echos ont pris connaissance, on comptait en France, fin 2007, 43 millions de comptes de crédit renouvelable ouverts, dont 20 millions d'actifs, souvent souscrits par les classes les plus populaires, "ouvriers et employés" étant "sureprésentés" parmi les clients des organismes de crédit. "Or, seulement 9 % des ménages déclarent rembourser ce type de crédit : ainsi, en moyenne, ces foyers disposeraient de huit crédits, alors que leurs revenus se situent entre 11.000 et 20.000 euros par an", relatent Les Echos.

HIRSH DEMANDE UN TEXTE QUI NE SOIT PAS "COSMÉTIQUE"


La ministre souhaite que la réforme édicte, en concertation avec les prêteurs, des "normes professionnelles" notamment pour obliger les publicités à montrer "clairement aux consommateurs ce dans quoi ils s'engagent" et restreindre la "sollicitation trop pressante des particuliers" par les prêteurs. "Il pourra y avoir des sanctions contre les abus", prévient la ministre. Elle dit souhaiter qu'à terme "on ne puisse pas proposer un crédit à la consommation au moment de passer à la caisse" et elle les prêteurs à "apprécier les capacités de remboursement des emprunteurs". Il n'est cependant pas question pour l'instant d'interdire la vente à crédit dans les magasins, comme le suggérait récemment le sénateur Philippe Marini.

De son côté, Martin Hirsch, Haut Commissaire aux solidarités actives, qui doit également participer à l'élaboration du projet de loi, a appelé, jeudi matin sur France Info, à "mettre un hola à ce système". "On se donne six ou huit semaines pour faire un texte qui ne soit pas de l'habillage, ni cosmétique, mais qui donne un coup de frein au crédit toxique et un coup d'accélérateur au crédit responsable", c'est-à-dire un "taux d'intérêt faible, une probabilité de taux de surendettement faible, et des possibilités d'avoir des mensualités supportables". "Dans les vingt dernières années, nous avons eu onze lois" sur le sujet, qui n'ont pas empêché un "doublement des dossiers de surendettement", ni "l'explosion du crédit revolving", a-t-il rappelé.

Source : Le Monde.fr


Une excellente décision. Mais prévenir les consommateurs des risques qu'ils encourent ne servira pas à grand chose. Soit ils en ont parfaitement conscience, soit ils n'ont pas le choix. La crise économique s'étant installée durablement depuis maintenant de nombreuses années, il y a parfois des dépenses imprévues auxquelles il faut faire face alors qu'on n'en a pas les moyens financiers. Faire réparer la voiture, changer le frigo qui vient de rendre l'âme etc...

Du reste, si on prend le cas des émissions telles "teleshopping" ou l'on propose une de ces fameuses cartes/pièges à cons, le taux est inscrit à l'écran. Sauf que personne ne comprend ce que cela signifie ni l'impact que l'emprunt risque d'avoir sur le budget familial.

Maintenant, il est vrai que certains utilisent sans doute ces fameux crédits pour des causes ne présentant aucun caractère d'urgence. Juste parce qu'ils en ont envie. Un séjour à la montagne l'hiver par exemple. Ne bondissez pas, ça existe et je me garderai de porter un jugement trop hâtif. Ou l'acquisition d'un écran plat.

Peut-être faudrait-il aller plus loin. Proposer des crédits à taux zéro ou à très faible taux pour chaque dépense incontournable liée à la vie quotidienne, avec garantie de l'état.

Et si tout simplement, la vie était moins chère ? Parce que bientôt, c'est pour bouffer que les crédits machin seront utilisés. Si ce n'est pas déjà le cas...

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Ven 12 Déc - 17:25

Je suis totalement d'accord avec toi zouzou.

Avant de modifier quoique ce soit, il faudrait penser à rendre la vie moins chere et à proposer des crédits à taux zéro.

Je reprends encore mon cas, mais faut croire que je n'ai pas de bol lol. J'ai une voiture qui a du mal à demarrer le matin, je l'emmene chez Toyota, ils font un diagnostic et là la vendeuse revient et me dit "Je n'ai pas une bonne nouvelle", je réponds "Ah bon? C'est quoi?" elle me dit "Ce sont les 4 injecteurs à changer" je lui dis "Et??" elle me répond "Et y en a pour 3000€".

J'ai pris une sacrée claque je vous dis pas. Il est bien évident que je n'ai pas ces 3000€, vous vous en doutez. Elle me propose donc de payer en plusieurs fois, je me dis "chic ca sera deja mieux", et bien non, car ce n'est pas sans frais, c'est un credit comme les autres, avec bien évidemment un taux exorbitant.

D'après vous qu'ai-je fait? Et bien j'ai tout simplement ramener ma voiture chez moi en me disant "ben je vais attendre que ca tombe réellement en panne." Pourtant si je tombe en panne je suis bien embetée mais je nai pas le choix. Bon depuis je l'ai emmenée ailleurs, où ils me font un autre diagnostic, elle y est tjs d'ailleurs ...

Tout ça pour dire que, non seulement c'est très chèr, mais en plus si je veux pouvoir le faire je dois m'endetter. Et je suis contre les crédits (hormis pour l'achat d'une voiture ou d'un bien immobilier) qui à mon avis sont de vrais gouffres.

Et oui, malheureusement il existe déjà des gens qui font des crédits pour bouffer ...

C'est dingue parce que comme tu le fais remarquer ce n'est pas pour prendre une semaine de vacances au ski F_14WA~1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Ven 12 Déc - 18:09

Alors encore une loi alibi ?

Des consommateurs irresponsables, il y en aura toujours, mais ce n'est pas la majorité. La consommation ayant considérablement baissé ces derniers mois, il faut logiquement en déduire que les gens font super gaffe et comptent sou à sou ! Ils font même réparer leurs chaussures bon marché. Toujours moins onéreux qu'acheter une autre paire.

Ces établissements de crédit peu scrupuleux, qui font leur beurre sur le dos des pauvres gens, parce que quand vous avez du pognon, vous passez au large, devraient se retrouver au banc des accusés et payer le prix fort à leur tour.

Srum, si tu le peux, si tu en as le temps, fais établir plusieurs autres devis et pas dans un grand garage ! Pour quelques centaines d'euros réels, ces vautours sont capables de te multiplier la facture par 10.

Il y a quelques jours, je passe faire regonfler mes pneus dans une concession. L'appareil n'étant pas en libre service, je m'adresse à un mécano.

Le brave garçon me dit "oh la la, madame, vos deux pneus avant sont totalement usés ! On peut vous les changer tout de suite, ça ne prendra pas plus d'une demi heure ! Méfiez-vous, les gendarmes vérifient l'état des pneus en ce moment et ils ne font pas de cadeau !"

Ben voyons... Heureusement que mon fiston m'avait tout expliqué.

J'ai répondu sans m'énerver au salarié zélé : "mais non monsieur, vous devez vous tromper. Vous voyez, le témoin d'usure, il est là et nous en sommes encore loin".

Le type a bredouillé un "comme vous voulez" déçu et je suis repartie.

Inouï ce qu'ils sont capables d'inventer pour t'extorquer du fric...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnny
Vip
Vip
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1048
Age : 78
Localisation : Aywaille Belgique
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Ven 12 Déc - 19:51

Minute pas de panique Srum!!!!!
Toyota, est une exellent voiture.S_THUM~1 S_THUM~1

Peut-être que tes injecteurs sont seulement encrassés.
Combien as-tu de KM au compteur??

Serais-tu abonnée à Touring secours, ils ont des avis éclairés.

J'ai un transporter VW, avec 262.OOO, km, elle tourne comme une horloge.

Bravo Zouzou, ton fiston est de bon conseil.lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Lun 15 Déc - 3:10

C'est ce que je suis en train de faire zouzou, je l'ai posée dans un autre garage, un garagiste que l'on m'a fortement conseillé, j'attends maintenant son verdict. a_plain

Johnny elle a 101 000kms au compteur. Je sais que Toyota c'est excellent, c'est d'ailleurs pour ça que je l'ai prise lol! Mais c'est pas une raison pour nous taxer sur les pièces G_04BI~1

Par contre c'est quoi Touring secours? Connais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Lun 15 Déc - 8:45

Effectivement, tout dépend sans doute du professionnel, de la taille du garage et du lieu.

A titre d'exemple, en banlieue parisienne, une bête vidange coûtait au moins 100 euros. Dans un garage de taille très raisonnable, pas le grand machin avec hall d'exposition de vente des voitures. Ici, chez un mécano local qui semble aimer bien davantage son métier qu'arnaquer les braves gens, c'est 40. Un parallélisme à vérifier ? 50. La-bas, trois fois plus. Une roue à réparer ? 11. Près de Paris, 60. Etc etc etc...

Le gentil bonhomme travaille seul. Ceci explique sans doute cela. Il n'a pas de charges patronales ni de salaires à acquitter chaque mois.

Donc, effectivement Srum, va voir un mécanicien indépendant dans un tout petit truc qui ne paie pas de mine.

La petite dame avec sa facture de 3000 balluches, je suis même étonnée qu'elle ne t'ai pas juré que ta voiture était tout simplement bonne pour la casse, en proposant bien sûr de t'en vendre une autre. C'te bonne blaque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnny
Vip
Vip
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1048
Age : 78
Localisation : Aywaille Belgique
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Lun 15 Déc - 21:04

Srum, 101.000 km, c'est rien, il existe un produit qu'on peut ajouter, au mazout, et quinettoie les injecteurs: cela s'appelle 'bardal" c'est la marque, cela se vend dans les garages.

Tourin secours est une asbl, qui contre un abonnement de 150 € par an, dépanne dans tout le pays, sans frais supplémentaire.

ça existe en France mais ça porte un autre nom!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Lun 15 Déc - 23:26

Merci Johnny, je vais me renseigner pour ce fameux produit. so1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
johnny
Vip
Vip
avatar

Masculin
Scorpion Chat
Nombre de messages : 1048
Age : 78
Localisation : Aywaille Belgique
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Mar 16 Déc - 0:38

bounce Srum,

Bardahl, est le nom exact, regarde sur google, on en dit beaucoup de bien.

Tiens-moi au courant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   Mar 16 Déc - 0:43

Merci beaucoup Johnny envoie-baiser-492 Je te tiens au courant so1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une loi contre les crédits revolving   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une loi contre les crédits revolving
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mysa] édition double CD 3e album + inédits
» Les dits de Mathieu de Célestin Freinet.
» POUR OU CONTRE
» Pour ou Contre : La "grande" musique
» Bruce Dickinson : En colère contre les groupes de rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médias MCTL :: Discussions Diverses :: Actualité Générale-
Sauter vers: