Médias MCTL


 
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Maisons du handicap sans le sou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Les Maisons du handicap sans le sou   Mer 11 Nov - 8:21

Les Maisons du handicap financièrement étranglées par l'Etat

L'Etat doit 34,3 millions d'euros aux Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). C'est la conclusion de l'enquête sur les financements de l'Etat mené par l'association des directeurs de MDPH rendu le 16 octobre. A l'origine de cette dette qui menace la pérennité des services aux personnes handicapées, des non-compensations de postes. Résultat : l'Etat a été mis en demeure de paiement avant fin novembre, selon Le Parisien du 9 novembre. "En cas de non-versement, les structures de Paris et Seine-et-Marne déposeront un recours contre lui auprès du tribunal administratif", écrit le quotidien.

6,5 millions pour les MDPH

Selon le secrétariat d'État chargé de la famille et de la solidarité, "le gouvernement tient son engagement de garantir le bon fonctionnement des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)". Nadine Morano devrait annoncer, mardi 10 novembre, le versement de 6,5 millions d'euros aux MDPH au titre de leur budget 2009. Dans son état des lieux de la situation financière, l'association des directeurs de MDPH de France estime à 34,3 millions d'euros la dette de l'État.

Selon le cabinet de Nadine Morano, la différence serait due au mode de calcul des compensations. L'association des directeurs de MDPH de France n'a pas encore été reçue par la ministre. Elle le sera "prochainement" selon un collaborateur de la secrétaire d'État.

Créées le 1er janvier 2006 et placées sous l'égide des conseils généraux, ces Maisons du handicap ont été constituées dans chaque département pour servir de "guichet unique" auprès duquel les personnes handicapées peuvent faire valoir leurs droits. L'accord initial "engage l'Etat à prendre en charge les personnels des MDPH. Les fonctionnaires ont par ailleurs une possibilité de retour dans leur administration d'origine, l'Etat doit alors verser une compensation permettant l'embauche d'un remplaçant", explique Christine Dupré, directrice de la MDPH de Seine-et-Marne et membre de l'association des directeurs de MDPH de France. "Dans les faits, nous cumulons des postes vacants depuis le début de la mise en place de ce système. Des postes que nous tentons d'assurer afin de mener à bien nos missions. Nous faisons intervenir des vacataires alors que les versements de compensation ne correspondent pas aux montants prévus", note-t-elle.

INÉGALITÉS ENTRE DÉPARTEMENTS

Cette alerte n'est pas la première. Déjà, dans un rapport publié le 24 juin, les sénateurs Paul Blanc (UMP) et Annie Jarraud-Vergnolle (PS) mettaient en cause les dysfonctionnements du dispositif. Côté finances, les parlementaires soulignaient la "grande disparité des situations entre les départements", avec une part de l'Etat qui peut varier de 12 % à 67 %, amenant les conseils généraux à compenser le manque financier. Cela pose "la question de l'équité de traitement sur tout le territoire", selon M. Blanc. On remarque que la dette de l'Etat vis-à vis-de Paris se monte à plus de 1,2 million d'euros. La situation est encore plus difficile en Seine-Saint-Denis, où le montant atteint 1,8 million d'euros selon l'association des directeurs de MDPH. D'autres départements ne semblent pas touchés : le montant dû par l'Etat au département des Hauts-de-Seine est ainsi de 0 euro.

"A Paris, le département devrait budgéter 100 000 euros de subventions pour 2010" indique Véronique Dubarry, adjointe au maire de Paris chargée des personnes en situation de handicap et présidente de la MDPH de la capitale. Cette somme ne couvre pas le montant dû par l'Etat. Tous les départements français ne sont, en outre, pas en mesure de provisionner un tel montant. "Certains conseils généraux ont atteint leurs limites dans leur capacité à nous aider", s'inquiète Christine Dupré.

BESOIN D'UN INVESTISSEMENT LOCAL ET DE MOYENS


Parallèlement à la publication de son rapport, l'association des directeurs de MDPH a proposé au ministère du travail et de la solidarité un plan en dix recommandations pour résoudre la question du financement des Maisons du handicap. "Nous n'avons aujourd'hui reçu aucune réponse", s'inquiète Christine Dupré.

Le 4 novembre, le ministre Xavier Darcos et Nadine Morano, sa secrétaire d'Etat chargée de la famille et de la solidarité, ont présenté en conseil des ministres un décret créant le comité interministériel du handicap chargé "de tenir les engagements pris par le président de la République lors de la conférence nationale du handicap et de concrétiser les objectifs de la loi du 11 février 2005 d'assurer la pleine citoyenneté aux personnes en situation de handicap". " Un objectif qui passe par un investissement local et des moyens", rappelle, désabusée, Véronique Dubarry, présidente de la MDPH de Paris.

Source : lemonde.fr


Vous avez lu ? « le montant dû par l'Etat au département des Hauts-de-Seine est ainsi de 0 euro ». Le département cher au cœur de l’empereur. Comme c’est étrange…

Les aides, les subventions, les machins et les choses. Très souvent, lorsque vous les sollicitez, on vous rétorque, voui voui voui, vous y avez droit. Le problème est qu’on n’a pas un rond en caisse. Allez hop là, circulez, y’a rien à voir.

Ça, j’adore : décret créant le comité interministériel du handicap chargé "de tenir les engagements pris par le président de la République lors de la conférence nationale du handicap et de concrétiser les objectifs de la loi du 11 février 2005 d'assurer la pleine citoyenneté aux personnes en situation de handicap".

Et un comité de plus ! Il y a quelques années, on n’avait pas recensé les comités divers et variés, bien budgétivores, qui ne servent à rien du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Maisons du handicap sans le sou   Ven 13 Nov - 2:56

Le phrase qui me fait rire c'est "l'équité de traitement sur tout le territoire". Equité, comment peut on encore parler d'équié aujourd'hui? Liberté égalité fraternité ... Tout ça me fait bien rire. Ce qu'il se passe pour les MDPH n'est pas isolé, c'est comme ça dans tous les domaines, pour tout.

L'empereur décide, et le peuple exécute. Pourquoi autant de disparités? parce-que l'empereur l'a choisi, tous ces comités ne servent à rien ...

Comme tu le dis quand on est en droit de réclamer quelque chose, on nous fait bien comprendre qu'il ne faut pas trop en emander, non mais !!! Mon père était payé par la cotorep et croyez moi ça n'a pas été simple de lui faire obtenir son dû ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: France/Irlande   Ven 20 Nov - 22:31

Et que dire de l'AAH, Allocation Adulte Handicapé. L'aumône...

Notre société se donne bonne conscience en créant des structures de ceci de cela. En légiférant pour leur donner vie. Et puis voilà. Je sais qu'on ne peut pas faire marcher la planche à billets sans risquer l'inflation qui nous conduirait au désastre, mais tout de même. Il existe des dépenses qui pourraient être évitées, particulièrement en haut lieu. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Donc, les maisons du handicap existent. On se félicite, on se congratule. Elles n'ont pas les moyens de fonctionner ? He ho, faudrait peut-être pas trop en demander.

Robin de Locksley, où es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Les Maisons du handicap sans le sou   Sam 21 Nov - 6:29

zouzou

Oui des dépenses pourraient être évitées et l'argent réinvesti, mais bon ... d'autres pensent autrement ... et malheureusement ils ont plus de force de frappe que nous ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Maisons du handicap sans le sou   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Maisons du handicap sans le sou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rumeur] Tokio Hotel sur Sans Interdit NRJ en septembre ou octobre ?
» maisons d'hotes (circus rolando)
» Philippe Manoeuvre sans lunettes !
» [#5 Photos de la semaine] Tom sans ses casquettes
» Détacher sans bavure un goulot de bouteille de Bordeau?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médias MCTL :: Discussions Diverses :: Actualité Générale-
Sauter vers: