Médias MCTL


 
AccueilPortail*FAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Disparition d’Antonioni, le cinéaste de l’amour impossible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Srum
Admins
Admins
avatar

Féminin
Cancer Chien
Nombre de messages : 5030
Age : 47
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Disparition d’Antonioni, le cinéaste de l’amour impossible   Mar 31 Juil - 13:56

Maître de l'incommunicabilité, du mal de vivre, il s’est éteint à son domicile à l’âge de 94 ans, après plus de soixante ans de carrière.

Le cinéma vient de perdre l’un de ses maîtres. Le cinéaste italien Michelangelo Antonioni, âgé de 94 ans, est décédé lundi soir, « paisiblement, dans son fauteuil, avec à ses côtés son épouse », selon ses proches.

Reconnu comme le cinéaste de l'incommunicabilité, du mal de vivre, de l'amour impossible, le metteur en scène italien avait connu, à travers une vingtaine de films, la consécration internationale : Lion d'or à La Biennale de Venise en 1964 pour « Désert rouge », Palme d'or au festival de Cannes en 1967 pour « Blow up », Prix spécial du jury à Cannes pour « Identification d'une femme » en 1982, Oscar à Hollywood pour l'ensemble de sa carrière en 1995 et Lion d'or pour la carrière à Venise en 1997.

Difficulté des rapports humains

Son style s'était affirmé dans sa trilogie « L'Avventura » dès 1960, considéré comme la naissance d'un cinéma introspectif. Dans ce long-métrage, Antonioni avait choisi de raconter la difficulté des rapports humains et la fragilité des sentiments. Le public se détournera pourtant peu à peu de ses films, considérés comme difficiles d'accès même s'ils sont parfaitement aboutis sur le plan esthétique.

A moitié paralysé par une attaque cérébrale en 1985, Antonioni avait reçu l'hommage de tout le cinéma italien lors d'une soirée à Rome pour ses 90 ans, en septembre 2002. Ces dernières années, très diminué par la maladie, il s'était réfugié dans le monde de la couleur, réalisant des collages et des mobiles qui avaient été exposées à Rome en octobre 2006.

Ses obsèques devraient être célébrées jeudi à Ferrare, sa ville de naissance. Sa ville de toujours.

Source : http://www.lefigaro.fr/culture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zouzou
Modo
Modo
avatar

Féminin
Lion Rat
Nombre de messages : 1250
Age : 57
Localisation : dans les nuages
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Disparition d’Antonioni, le cinéaste de l’amour impossible   Mer 1 Aoû - 6:05

Pour se consoler, on dira que mourir à 94 ans, au fond, c'est dans l'ordre normal des choses. La vie quoi... Mais c'est encore un grand du cinéma qui nous quitte.

Ce serait bien que ça s'arrête maintenant, parce qu'ils s'en vont tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Disparition d’Antonioni, le cinéaste de l’amour impossible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Atom Egoyan
» Décès du cinéaste Gérard Oury
» Le Parsifal de Hans-Jürgen Syberberg
» (Rock) Cocteau Twins - discographie sélective
» Apocalypse Now

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Médias MCTL :: Discussions sur le Cinéma :: Actualité et Cinéma en général-
Sauter vers: